Chez M’an Jeanne et Petit Pierre

Pourquoi PUYS’ART a choisi de s’installer en Puisaye ?

La Puisaye région d’élevage, de pâtures, de forêts, de canaux et d’étangs, au riche patrimoine culturel et gastronomique, économiquement très active jusqu’au milieu du XXe siècle avec ses industries de poteries, est aujourd’hui victime de la crise, de la désertification des campagnes, du vieillissement de la population, du chômage. Les résidences secondaires très prisées des Parisiens jusque dans les années 90 sont aujourd’hui bradées, le marché de l’immobilier est en chute libre, les villages se dépeuplent, les cafés et commerces de proximité ferment un à un.  C’est la raison pour laquelle l’association PUYS’ART a souhaité développer un projet de vie artistique et solidaire en Puisaye. La mairie de Villeneuve-les-Genêts a retenu le projet adressé à toutes les communes de Puisaye, pour que l’unique bistrot du village ne ferme pas ses portes.


L’inauguration du café culture associatif  Chez M’an Jeanne et Petit Pierre le 5 mars dernier a attiré plus de 200 personnes.

La forme associative permet à chacun de s’investir dans le projet, de s’approprier ensemble l’espace pour redonner vie, créer, partager.  

Le café culture propose des animations à prix libre pour favoriser les échanges et donner libre accès à la culture :

- soirées projections, contes, jeux, débats

- repas à thème sur réservation

- concerts, spectacles,

- Livres en libre circulation

- expositions d’art et d’artisanat

- cours et stages de chants, musique, danse, théâtre, peinture, dessin, sculpture, yoga, gym.

Les 3 chambres d’hôtes permettent d’accueillir des  artistes en résidence.

 

Le jardin partagé crée et cultivé collectivement est un lieu de partage des connaissances du terroir, de découverte et de mise en pratique de la permaculture. Ce jardin est aussi à disposition des artistes qui souhaitent y exposer sculptures et installations.

Le café est géré par les bénévoles adhérents de l’association. La majorité des adhérents sont des Poyaudins, quelques citadins sont aussi du nombre, la proximité des grandes villes voisines : Montargis, Auxerre, Gien et Paris attirent toujours les amoureux de la Puisaye.  L’adhésion 5 euros par an permet de couvrir les frais inhérent au bon fonctionnement du lieu. Plus nous serons nombreux plus ce projet aura des chances de s’inscrire dans le temps.